Formations  en français
Label qualité français langue d'intégration ® (FLI)
Numéro : CLF002/0212
Contactez-nous pour la formation en français pour vos salariésContactez-nous au 01 58 30 74 10 pour vos formations

Liens utiles

Pour les demandes de formations en français

cérémonie remise label qualité FLI Photo remise label français langue d'intégration
Comment financer sa formation : informations Pôle emploi Le droit individuel à la formation (DIF) vous permet de bénéficier d'actions de formation professionnelle, rémunérées ou indemnisées, réalisées dans ou en dehors du temps de travail. Le départ en DIF suppose au préalable une négociation individuelle entre le salarié et l'employeur qui doit permettre de déboucher sur un projet de formation commun.
Comment justifier de son niveau de connaissance de la langue française ? Depuis le 1er janvier 2012, pour acquérir la nationalité française par naturalisation, réintégration ou déclaration à raison du mariage, il faut justifier de sa connaissance du français...
Lien décret création label qualité français langue d'intégration (FLI) Décret n° 2011-1266 du 11 octobre 2011 relatif à la création d'un label qualité intitulé « Français langue d'intégration » Le label est attribué sur la base d'un référentiel défini par arrêté du ministre chargé de l'intégration. Le référentiel repose sur cinq critères : ― l'organisation et la gestion de l'organisme de formation ; ― les modalités d'accueil des publics ; ― les objectifs et les contenus des formations ; ― les compétences des formateurs ; ― la capacité à évaluer les niveaux acquis à l'issue des formations.
Droit Individuel à la formation (salariés) En 2008, 376 833 stagiaires ont bénéficié d’un DIF. Parmi ces stagiaires, 63 % sont âgés de 25 à 44 ans, plus de la moitié sont des femmes, 38% sont des employés et 24 % sont des ingénieurs ou cadres. Le DIF a été mobilisé en majorité dans le cadre d’un DIF prioritaire (60 %) ou du plan de formation des entreprises (25 %).
Formations : Employeurs, droits et démarches Le droit individuel à la formation permet au salarié de bénéficier d’actions de formation professionnelle, rémunérées ou indemnisées, réalisées sur ou en dehors du temps de travail. Le salarié, au fil des années capitalise un crédit d’heures de formation. L’initiative du départ en DIF revient au salarié, mais l’accord de l’employeur sur l’action de formation est indispensable. Tous les ans l’employeur informe par écrit du total des droits acquis par le salarié au titre du DIF.